Valérie Debrut

Docteure en droit — Stratège & scribe

1. Née à Saintes (en Charente-Maritime) le 30 avril 1983, Valérie s’est très tôt distinguée — parmi ses professeurs et ses amis — comme une observatrice de la vie sur Terre. Ce fut une enfant avide de connaissances, posant sans cesse des questions, lisant avec une même curiosité les aventures d’Astérix, les notices d’utilisation, l’histoire de Jean Valjean.

2. Le monde entier était à découvrir. Avec ses jeux d’alors (l’arbre magique, les playmobil, plus tard Les Sims), elle reconstituait des scènes, inventait des situations, créait des univers. Cet amusement devait conduire — elle l’ignorait encore — à la théorisation des jeux sociaux, à l’écriture de la règle du jeu.

3. En 2001, son baccalauréat en poche, elle entre à l’Université de Poitiers comme on entre en religion. Ses études de droit s’avèrent longues mais fructueuses : licence en droit privé, certificat de sciences criminelles, puis master en droit des affaires1Maîtrise en droit des affaires puis DEA (master recherche) en droit privé (contrats & affaires). Mémoire en droit des sociétés.. En 2012, elle obtient un doctorat en droit bancaire2Doctorat en droit privé. Thèse sur le banquier actionnaire.. Sa thèse reçoit le prix de la Caisse des dépôts et consignations et paraît aux éditions LGDJ.

4. Au cours de ses années de recherche, elle enseigne le droit avec rigueur et fantaisie à 845 étudiants qui s’en souviennent encore3En cinq ans, elle assure 30 groupes de travaux dirigés en 6 matières (introduction au droit, droit des contrats, droit commercial, droit des sociétés, droit fiscal des affaires, personnes morales de droit privé).. C’est là qu’elle apprend à vulgariser un discours technique, à présenter ses idées de manière imagée, également à fédérer un groupe, à motiver les troupes, à mener des projets.

5. Soucieuse de parfaire ses humanités, Valérie multiplie les expériences, dans diverses directions : le coaching4Entre 2009 et 2017, accompagnement d’une demi-douzaine de doctorants dans la rédaction de leur thèse (gestion du temps et du doute, rapports avec le directeur de thèse, conception du plan, conseils d’écriture, correction du manuscrit)., l’édition5Chez Lextenso Éditions, rédactrice en chef de juill. à déc. 2013 (mise en page des articles, création de contenus, suivi de la ligne éditoriale, gestion des relations avec les auteurs)., la conformité bancaire6Chez Natixis, chargée de conformité de juin à déc. 2014 (veille juridique, étude de la Volcker Rule, mise à jour des procédures internes, assistance des commerciaux, aide à la prise de décision, conception de supports de formation)., la politique7Chez En Marche !, responsable bénévole de la cellule Veille & conformité, experte au sein de la cellule Droit électoral de janv. à mai 2017. En équipe, organisation interne des cellules, rédaction de documents (guide d’accompagnement des députés, fiches pratiques), résolution des problèmes juridiques (financement, communication)., le conseil8Depuis janv. 2017, au sein du cabinet Notices (prestations en conseil et rédaction : intelligence décisionnelle, ingénierie rédactionnelle et stratégie politique).. Elle devait en tirer une certaine hauteur de vue, un talent insistant pour débusquer des pistes d’amélioration, ainsi qu’une étonnante capacité à repenser les organisations.

6. Juriste repentie, Valérie se consacre désormais à l’écriture de la règle du jeu. Le projet littéraire déployé sur ce site en est évidemment une première expression. La rédaction d’un livre — actuellement en cours d’achèvement — en est une autre, plus ambitieuse et aboutie. Certains extraits peuvent déjà être consultés en ligne.

Pour en savoir plus, lisez :

Consultez également les notices :

Écrits

— Manuel —

— Articles —

— Travaux universitaires 

Et n’oubliez pas : abonnez vous à la Notices|Letter, lisez la notice !